L'actuTHD

Tunisie : Lettre ouverte au ministre des technologies de l’information et de la communication

Des managers de sociétés spécialisées en TIC, sises à la Technopôle El Ghazala, gouvernorat de l’Ariana, ont publié sur facebook une lettre ouverte adressée au ministre des technologies de l’information et de la communication, M. Mongi Marzoug. Ils y expriment leur désarroi face à l’état qu’ils jugent exécrable de l’infrastructure que leur offre cette Technopôle. Ils y épinglent également le manque d’efficacité de son administration qu’ils accusent, en passant, d’opportunistes et d’ex-benalistes qui se cherchent une deuxième virginité.

Les startups tunisiennes dénoncent, par ailleurs, une déviation du but initial de la Technopôle. D’une ville qui se veut à l’image de la Silicon Valley, la technopôle a fini par devenir une ville appelée à résorber le chômage d’autres secteurs non technologiques.

Toujours dans cette lettre, les quelques managers des startups dénoncent les pratiques d’exclusion dont ils ont été victimes lors de la visite d’inspection de M. Marzoug à la Technopôle, le 3 janvier dernier (lire notre article). D’après leur dire, l’administration a tout fait pour que ce dernier ne les rencontre pas, pour prendre, ainsi, note de leurs doléances.

Nous publions ici, donc, le texte de cette lettre ouverte.

«Monsieur le ministre Mongi Marzoug,

Nous nous sommes orientés vers le Pôle technologique d’El Ghazala et nous y sommes installés il y a de cela quelques années, pendant que d’autres entreprises n’y croyaient pas. Nous avons adhéré à cette nouvelle vision alors qu’on ne cessait de nous dire : «qu’allez vous faire dans cette zone de Raoued où les moyens de transport n’existent pas ?». N’en parlons pas de l’accès routier et des nécessitées vitales (resto, buvette, etc.).

Et oui, nous y avons cru ! Même si on était pris dans la foulée politique du programme présidentiel de ZABA, nous y avions tout de même cru ! Mais pourquoi donc ? Parce qu’on a cru aux paroles d’un représentant dévoué (que dieu donne paix à son âme) de la technopole. Il était toujours à l’écoute des entreprises. Il n’a cessé de répéter des termes comme : innovation, pépinière, accompagnement développement, et tout ce jargon qui est devenu actuellement de l’ordre du chimère. Des paroles qui ont été vidées de tout leur sens à force de les lires dans les communiqués médiocres d’une attachée de presse qui ne cesse de rabaisser le niveau du pôle par son comportement bas et arrogant.

Nous y avons cru aussi grâce aux ingénieurs dévoués du technopôle. Des ingénieurs qui travaillaient jour et nuit et qui, par leurs conseils, nous avons pu franchir plusieurs problèmes. C’était une équipe dévouée qui croyait en nous alors que personne ne le faisait.

Monsieur Marzoug, vous avez visité le Pôle El Gazala et on ne vous a pas orienté vers nous. Savez-vous pourquoi ? Parce qu’ils avaient peur de nos commentaires, remarques et réactions.

La nouvelle équipe de gestionnaires de cette ville technologique (secrétaire, ipsiste, financiers, essentiellement de RCD de formation) avait, peut-être, cru qu’en virant les ingénieurs, ce pôle aurait une meilleure image ou serait plus compétitif.

Pensez-vous, M. le ministre, qu’un pôle technologique sans technologues puisse être capable de discuter sur les techniques de pointe et de développer des projets collaboratifs ? Nous sommes désolés de vous annoncer M. Marzoug que dans le technopôle El Gazala, il n’y a plus personne ! Nous avons aujourd’hui un pôle technologique sans technologie !

On vous propose d’ailleurs de bien vouloir changer la dénomination de cette ville hi-tech en… ville syndic. Elle y retrouve désormais que des ex Rcdistes, Benalistes, supporters de Leila et autres arrivistes qui voudraient se refaire une autre virginité.

M. Marzoug nous venons par cette présente lettre vous demandant de bien vouloir informer vos administrateurs du pôle, que les entreprises TIC ont besoin d’ingénieurs et techniciens compétents et NON de secrétaires, attachés de presse ou encore moins des contrôleurs de gestion. A bon entendeur.

Signé : Des entreprises Tunisiennes du Pôle El Gazala

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top