L'actuTHD

Tunisie-OpenGov: La Présidence dévoile ses budgets dans un rapport publié sur Internet

Les appels de la communauté Open Government ne sont pas tombés dans les oreilles d’un sourd. Du moins en ce qui concerne la Présidence de la république tunisienne. Dans un rapport de presse publié mercredi 14 mars, des données intéressantes ont été mises à la disposition du public sur Internet. Un signe fort et encourageant sur la volonté de Moncef Marzouki à faire adopter la transparence comme l’un des principes fondamentaux de la gouvernance.

Composé de 19 pages, le rapport en question parle de tout ce qui concerne l’institution de la Présidence. On y trouve la liste des conseillers de Moncef Marzouki (dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 37 ans), le rapport complet des activités du Président de la république Dr. Marzouki, ses déplacements, ses invités etc. On notera par ailleurs la présentation détaillée du budget financier dédié à la Présidence de la république. Sur ce point en particulier, l’équipe de Dr. Marzouki se vante souvent dans son rapport sur les économies qu’elle a pu faire par rapport aux années précédentes : moins 37% par rapport à 2010 et moins 7% par rapport à 2011.

La caisse de la présidence est actuellement estimée à 71,869 millions de dinars, contre 98,742 millions dinars 2 années auparavant. Ceci a été possible grâce à :

– la baisse du salaire du tiers des membres du cabinet présidentiel,

– la réduction des dépenses liées aux déplacements du président de plus de 70%, la réduction de celles liées aux réceptions de plus de 60%,

– la réduction de l’effectif (ressources humaines),

– et la baisse de consommation de l’électricité, dont la facture a été estimée à 33 403 dinars en janvier 2012, contre 37 818 dinars en janvier 2009.

D’autres informations intéressantes figurent également dans ce rapport. On apprend ainsi que la Présidence de la république a trouvé 20 millions de dinars dans le palais de Carthage. De l’argent qui, selon le rapport, provient de caisses fermées initialement dédiées à la jeunesse et culture, la solidarité nationale, les constructions et les aides sociales. «Cette somme sera dédiée à l’emploi», dixit le rapport.

Quatre palais présidentiels ont été également mis en vente : ceux de Hammamet, Mornag, Korbous et Ain Drahem. Quatre anciennes propriétés du président déchu ont été saisis : celles de Sidi Bou Said, la Marina de Hammamet, Utique et la Baie des Anges du Port El Kantaoui.

Ce même rapport indique également que Ben Ali a acheté un service en cristal, 3 mois avant sa fuite en Arabie saoudite. Un achat qui a été facturé sur le budget de la Présidence. Plusieurs mois après, et suite à un avertissement pour retard de paiement, l’ex-président par intérim, Foued Lembazaâ, a été contraint de payer la facture en octobre dernier, soit quelques jours avant les élections.

La Présidence a également évoqué dans ce rapport l’affaire du deuxième avion de Ben Ali dans laquelle il s’est finalement avéré que Tunisair ne l’avait pas encore vendu. «Concernant les deux avions, il est nécessaire de clarifier que la Présidence ne possède pas d’avions», précise le service communication du palais de Carthage. «En effet, le seul appareil qu’utilise le Président est loué auprès de Tunisair. Après la demande de clarification auprès du directeur général de Tunisair, nous  avons appris que le second avion n’a pas été vendu et que l’entreprise a reçu quatre offres de ventes mais n’a pas encore tranché».

Un rapport aussi détaillé ne peut que réjouir les fervents défenseurs de l’OpenGov. Ces activistes et cyber activistes qui travaillent depuis quelques temps à instaurer le principe de la transparence dans la gouvernance, notamment dans la haute sphère de l’Etat. Voilà donc la Présidence qui donne l’exemple. Mais du côté du gouvernement de Jbali par contre, toutes les informations sont jalousement gardées, comme la liste des “agents secrets” de la tristement célèbre Agence tunisienne de communication extérieure (Atce).

Seif Eddine Akkari

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top