L'actuTHD

Tunisie : «Oui, c’est moi le créateur du site rcd.tn et non, ce n’est pas une blague !»

Tunisie : «Oui, c’est moi le créateur du site rcd.tn et non, ce n’est pas une blague !»

Les internautes tunisiens se sont rendus compte qu’un nouveau site vient de voir le jour sur la Toile : www.rcd.tn, annonçant le grand retour du Rassemblement constitutionnel démocratique, l’ex-parti au pouvoir de Ben Ali dissous en 2011 suite à un jugement du tribunal. Jusque-là, le RCD n’était resté qu’un mauvais souvenir ; c’était avant que les internautes ne revoient le logo du parti sur ce portail félicitant la remise en liberté de Hamed Karoui, ex-membre du bureau politique du parti de Ben Ali, et de Mohamed Ghariani, son secrétaire général jusqu’à sa dissolution. 

Tunisie : «Oui, c’est moi le créateur du site rcd.tn et non, ce n’est pas une blague !»Les internautes tunisiens se sont rendus compte qu’un nouveau site vient de voir le jour sur la Toile : www.rcd.tn annonçant le grand retour du Rassemblement constitutionnel démocratique, l’ex-parti au pouvoir de Ben Ali dissous en 2011 suite à un jugement du tribunal. Jusque-là, le RCD n’était resté qu’un mauvais souvenir ; c’était avant que les internautes ne revoient le logo du parti sur ce portail félicitant la remise en liberté de Hamed Karoui, ex-membre du bureau politique du parti de Ben Ali, et de Mohamed Ghariani, son secrétaire général jusqu’à sa dissolution. 

Après ces félicitations, le site annonce le prochain retour du RCD tout en invitant chacun à se réunir autour d’un seul et unique but : le sauvetage de la Tunisie. «Faisons une union pour la Tunisie. Répondons à l’appel de la Tunisie», lit-on en arabe dans le texte. Des termes qui ne manqueront pas de rappeler l’initiative de Beji Caid Essebsi, l’ex-Premier ministre intérimaire avant les élections. Une initiative qui a fini par donner son nom au parti politique qu’il a crée par la suite, Nidaa Tounes (l’Appel de la Tunisie) et au front regroupant les partis progressistes qui s’est formé autour de lui : Ettihad Men Ajl Tounes (l’Union pour la Tunisie). 

Au départ, les réactions étaient mitigées. Il y a eu ceux qui ont pris au sérieux l’annonce et ont cru à un accord tacite entre Ennahdha et le RCD pour un retour des Destouriens sur la scène politique et économique. D’autres ont accusé Ennahdha d’être derrière ce coup-là. La raison ? Rallier les bases pour que le parti islamiste «cède à la pression populaire» et exclut les RCDistes et Nidaa Tounes, son principal concurrent. Une pierre, deux coups !

La radio Mosaïque FM, le seul média main-stream à parler de ce site, a carrément titré sa dépêche, publiée en fin de journée : «Retour du RCD : une blague de mauvais goût ?». Est-ce réellement une blague ? Le créateur du site ne l’entend pas de cette oreille-là. Dans une communication téléphonique avec thd.tn, il a tenu à ce qu’on préserve son anonymat. On l’appellera Zied.

«Oui c’est moi le créateur du site rcd.tn et non ce n’est pas une blague», conteste Zied. «Le site est en ligne depuis deux jours, mais je ne l’ai officiellement lancé que le matin du 17 juillet». A la question ‘quels sont les motifs de cette action ?’, Zied répond : «J’ai voulu créer une onde de choc pour secouer les Tunisiens. Est-ce seulement moi qui trouve anormal qu’on libère les symboles de l’ancien régime sans qu’on puisse trouver rien contre eux ? Aucun dossier de corruption ? Trafic d’influence ?», se demande-t-il avant de reprendre sur un ton révolté : «Mais pourquoi avons-nous fait la révolution sinon ? Où est la justice ? Quel message veulent-ils nous faire passer ? Que le peuple et tous ses morts ne valent rien ?»

«Ce site cherche à bousculer les gens que rien ne semble plus choquer», rajoute-t-il. «Vous vous rappelez de l’action du portrait de Ben Ali à la Goulette à la veille des élections ? Son message était subliminal. Il encourageait les gens à aller voter afin de barrer la route à un éventuel retour de la dictature. C’est ce que je cherche avec ce site. C’est de dire à tout le monde ‘Attention : la dictature va revenir par la grande porte. Est-il normal maintenant qu’on entende les gens dans les bus, métros et les marchés demander ouvertement le retour de Ben Ali ? Réveillez-vous bon sang ! Il est temps qu’on obtienne notre constitution qu’on mette sur les rails la justice transitionnelle et la justice tout court, dont tous les Tunisiens seraient fiers. On ne cherche pas les règlements de compte mais une justice équitable et la dignité d’un peuple».

Mais pourquoi tenir à son anonymat ? Zied rétorque qu’il ne cherche ni à attirer l’attention sur sa personne ni à s’approprier gratuitement de la gloire. A la fin, Zied a tenu à préciser qu’il ne fait partie d’aucun courant politique. D’après ses dires, il ne cherche qu’à raviver la flamme révolutionnaire du Tunisien. 

Pourtant, au vu des tensions sociales, le citoyen ne semble plus être gêné par le retour du RCD sur la scène politique, même par le biais de Nidaa Tounes. Avec un ventre creux, le Tunisien n’a pas la tête au crêpage de chignon entre politicards. Qu’il soit islamiste, progressiste, marxiste, RCDiste, le peuple n’acceptera que celui qui saura lui donner de quoi remplir son couffin à lui et à sa famille. Et s’il y a une flamme révolutionnaire qui se rallumera, elle le sera, cette fois-ci, à cause de l’injustice et de la pauvreté et non à cause du retour du RCD.

Welid Naffati

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top