L'actuTHD

Tunisie : Un chanteur accuse des médias pro-Nahdha d’instrumentaliser une de ses chansons

Tunisie : Un chanteur accuse des médias pro-Nahdha d'instrumentaliser une de ses chansons.

«La chaîne Al Moutawaset Tv diffuse depuis une période une de mes chansons après l’avoir téléchargée de Youtube, sans me demander l’autorisation. Il s’agit d’une chanson sur la révolution (un duo avec un rappeur Mon3em Dmc). Ils ont diffusé le clip dans un programme télévisé ‘noktet nidham’ qui parlait du coup d’Etat contre le président égyptien Morsi. Ma chanson n’a rien à avoir avec ce sujet. Elle traite de la révolution tunisienne et je précise encore une fois qu’elle a été diffusée en 2011 avant la gouvernance de Morsi. J’ai été surpris de voir des articles qui diffusent des intox très graves comme quoi c’est la première chanson Rap qui parle du coup d’Etat militaire en Egypte».

Tunisie : Un chanteur accuse des médias pro-Nahdha d'instrumentaliser une de ses chansons.«La chaîne Al Moutawaset Tv diffuse depuis une période une de mes chansons après l’avoir téléchargée de Youtube, sans me demander l’autorisation. Il s’agit d’une chanson sur la révolution (un duo avec un rappeur Mon3em Dmc). Ils ont diffusé le clip dans un programme télévisé ‘noktet nidham’ qui parlait du coup d’Etat contre le président égyptien Morsi. Ma chanson n’a rien à avoir avec ce sujet. Elle traite de la révolution tunisienne et je précise encore une fois qu’elle a été diffusée en 2011 avant la gouvernance de Morsi. J’ai été surpris de voir des articles qui diffusent des intox très graves comme quoi c’est la première chanson Rap qui parle du coup d’Etat militaire en Egypte».

C’est dans ces termes qu’Oussama Salem, l’auteur et chanteur du refrain de la dite chanson Rap, s’est adressé à la rédaction de THD. Il était d’autant plus révolté que des pages facebook et plusieurs sites satellites à Ennahdha, ont affirmé que c’était une chanson dédiée aux insurgés des Frères Musulmans après la destitution de Morsi par l’armée égyptienne. Il a rajouté : «J’ai contacté babnet.net pour leur demander de publier un démenti, mais en vain. Ils ont même été insolents à la fin. Je vous prie de bien vouloir faire le nécessaire».

Un exemple des articles sur les portails proches du gouvernement islamistes à propos de la chanson

Un exemple des articles sur les portails proches du gouvernement islamiste parlant de la chanson

Ecrite et produite en 2011, la chanson en question est une ode aux deux révolutions tunisienne et égyptienne. Des images des manifestations dans ces deux pays ont été utilisées dans le clip et Oussama Salem, bien qu’il soit Tunisien, a chanté le refrain en égyptien pendant que le rap était écrit en arabe littéraire.

En comparant les deux versions du clip (la première diffusée sur youtube et la deuxième enregistrée avec le logo d’Al Moutawasset TV puis diffusée sur les pages facebook Pro nahdha), on s’aperçoit qu’il n’y a pas eu réellement de manipulation de la part de la chaine connue pour ses affinités avec le parti au pouvoir. Ce sont plutôt les canaux de communication non officiels des islamistes qui se sont trompés en croyant que la chanson était récente. Ils ont donc détourné la version originale.

Oussama Salem

Oussama Salem

Contacté par nos soins, le propriétaire du site Babnet.net, Slim Mansouri, confirme avoir été contacté par Oussama Salem. Il avoue : «A vrai dire je n’ai pas vraiment compris le problème. On ne l’a pas cité. On a juste parlé de la chanson. De toutes les façons, on a supprimé l’article et on attend toujours son droit de réponse, s’il souhaite toujours l’envoyer», nous explique-t-il. Quant au «ton insolent», Slim Mansouri répond : «Il m’a appelé pendant que j’étais sous stress, fatigué et concentré par le travail sur ce qui se passait hier (le sit-in du bardo, ndlr). Il se peut que je lui ai paru peu aimable à son égard en lui demandant sèchement d’envoyer son droit de réponse».

Depuis la reprise du pouvoir en Egypte par les militaires en destituant Mohamed Morsi, le parti islamiste Ennahdha a entamé une vaste campagne de soutien sur ses supports médiatiques (télé, radio, journaux et le Net) et même dans les manifestations qui ont été peu suivies. Le but : appeler les militaires égyptiens à respecter la légitimité électorale et dénoncer le «massacre perpétré contre les Frères Musulmans» dans les manifestations au Caire.

Welid Naffati

A lire également :

Sit in du Bardo : Comment fonctionne la manipulation d’Ennahdha sur les réseaux sociaux ? (1/2)

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top