L'actuTHD

Tunisie : Un étudiant de l’INSAT développe la programmation en arabe

Informatique : Et si on programmait en arabe ?

L’idée peut nous sembler insensée au début, un peu hors réalité, et pourtant, il ne s’agit pas d’une simple utopie. Un élève ingénieur de l’INSAT, Abdennour Toumi, a en effet entrepris de faire de ce rêve une réalité.

L’arabisation des sciences n’est pas une idée née d’hier. Ce vieux rêve que caressent plusieurs nostalgiques d’une ère qui a vu une domination de la civilisation arabo-musulmane sur les autres dans les différents domaines scientifiques reste toujours d’actualité. C’est d’ailleurs la motivation principale de M. Abdennour Toumi.

M. Toumi qui nous a expliqué avoir décidé de contribuer à l’arabisation de l’informatique, car il considère que le «retour à la langue arabe est une sorte de retour aux sources, un retour à l’identité». Il se demande d’ailleurs pourquoi, à l’inverse des autres pays, comme l’Allemagne ou le Japon, où les chercheurs rédigent leurs documents scientifiques dans leurs langues natales, ici, dans les pays arabes en revanche, on utilise toujours l’anglais, voire le français.

«C’est assez triste que la langue arabe ne soit utilisée que dans les sciences humaines dans nos pays. Pourtant, l’arabe est une langue très riche. Dans notre quotidien, nous pouvons utiliser plus de 30 mille mots en arabe, contre seulement 3 mille en anglais. C’est vous dire la capacité de cette langue à être une véritable langue de science, comme elle l’a été jadis», argumente cet étudiant de l’INSAT.

Exemple de logiciels supportant l'arabe : Dia Diagram Editor, utile pour la conception UML

Abdennour Toumi s’est donc «proposé» pour contribuer à arabiser l’une des sciences en vogue en ce moment, qui est la science des Technologies de l’Information et de Communication. Une tâche qui s’annonce assez ardue, surtout qu’il est seul pour l’instant. Et pourtant, la motivation existe. «Le marché arabe des applications, sites web et même du développement est assez sous exploité. L’une des raisons du faible pourcentage d’accès des Arabes aux nouvelles technologies est le fait que celles-ci utilisent une langue étrangère, l’anglais ou le français, ce qui la rend incompréhensible par la plupart».

Il a également rajouté que certains sites en langue arabe ont rencontré un franc succès, citant le cas de «Tunisia-sat, l’un des sites les plus populaires dans le monde arabe, classé 7ème en Tunisie par Alexa avec plus de 5000 visites par jour, ou encore Maktoub, célèbre portail web arabophone d’origine jordanienne, rachetée par Yahoo ! en 2009 pour la somme de 85 millions de dollars. D’autre part, il affirme que l’arabisation de l’informatique contribuera à ce que les jeunes et plus jeunes puissent s’y initier dès leur plus jeune âge. Il nous donne l’exemple des jeunes enfants dans les pays d’Amérique Latine qui «conçoivent» des jeux mêlant Intelligence artificielle, tridimensionnel etc.

Classement et audience du Blog d'Abdennour

Un projet ambitieux donc, mené par ce jeune élève ingénieur de l’INSAT, qui possède un blog d’initiation et de tutoriels reconnu dans le monde entier, comme le démontrent ces statistiques. Des statistiques qui placent les Etats Unis, la France ou encore la Corée du Sud parmi les dix premiers visiteurs, en plus de la Tunisie, ce qui prouve, selon lui, que les peuples du monde entier ont besoin d’entraide entre elles dans ce domaine. Un projet qu’il appelle à soutenir pleinement, pour redonner à la langue arabe la place qu’elle mérite, mais surtout, selon lui, pour permettre à notre pays d’avoir un certain patrimoine qui respecte pleinement son identité, et qui fera la fierté de la Tunisie dans le futur.

Seif Eddine Akkari

 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top