L'actuTHD

Tunisie–Timeline de Facebook: Ces RCDistes devenus révolutionnaires et islamistes

Depuis le 31 mars dernier, Facebook a activé la nouvelle organisation des pages fan : la Timeline. Fini l’affichage classique en une seule colonne ou chaque activité/statu chasse l’ancienne en la poussant vers le bas. Avec la Timeline, l’affichage de la page se divise en deux colonnes, pour une meilleure visibilité du contenu récemment publié. La deuxième nouveauté qu’apporte la Timeline est la possibilité de remonter le temps et de consulter l’archive de la page depuis sa création… au grand dam des pages devenues soudainement ‘révolutionnaires’ après la chute du régime.

Le 31 mars à minuit pile, quelques facebookeurs s’en sont donné à cœur joie à traquer les anciennes publications de ces dites pages avant que leurs administrateurs ne les effacent. Captures d’écran à l’appui, ces facebookeurs ont mis à nu plusieurs retournements de veste magistraux.


Caricature Debat Tunisie

Le plus grand retournement de veste, est incontestablement celui de la page kooora Tunisie. Avant le 14 janvier 2011, et pendant le soulèvement populaire, cette page n’a pas ménagé ses efforts pour défendre le despote déchu. Son administrateur ne manquera pas l’occasion, d’ailleurs, en rappelant dans un long statut que «Ben Ali est notre président» et que «toute l’opposition ne vaut rien» et qu’elle cherche à prendre sa place. C’était un certain 30 décembre 2010…

Un peu avant, soit le 23 décembre 2010, cette même page publie une lettre ouverte à Ben Ali où son administrateur écrit au début de sa missive «Monsieur le président, la page kooora vous a adressé la parole avant, vous l’avez écoutée et vous nous avez encouragés».

Pour comprendre le sens de cette phrase, il faut savoir que la page Kooora Tunisie a été censurée «par erreur» par Ammar 404 à la fin 2010. Au top de la dérive de la machine de censure du Web. Sa levée ne s’est faite qu’après intervention personnelle de quelques personnes haut placées au niveau du RCD, l’ex parti au pouvoir. Depuis, et jusqu’à la chute de Ben Ali, la page kooora Tunisie a juré fidélité au despote et à son système corrompu… Au point de devenir un Nième support de propagande médiatique pour le régime.

C’est ainsi que les fouineurs dans les archives de cette page ont trouvé la perle rare. Un statut qui commente l’immolation de Mohamed Bouazizi : «Si je ramène ma brouette au dessous de ta fenêtre pour vendre des légumes et que la municipalité me la confisque, est-ce normal que je m’immole car soi disant je suis sans travail et opprimé ? Arrêtez de me dire que c’est un soulèvement populaire. En temps normal il (Mohamed Bouazizi, ndlr) devrait être jugé tout de suite. (…) et comme le disent nos aïeux : ’’une foule et des cris pour la mort d’un chien’’».

Mais puisque le ridicule ne tue pas, cette même page osera même affirmer que les infos de France 24 sont montées de toutes pièces et que «le vrai de l’information on le trouve uniquement sur Tunis 7 (l’ancienne appellation de la chaine de télé nationale, ndlr)».

Malgré l’historique très mauve de cette page, beaucoup de facebookeurs on fait la macabre découverte de voir son administrateur dans le cabinet du ministre nahdhaoui des Droits de l’Homme et de la Justice transitionnelle et porte-parole du gouvernement, Samir Dilou. Une information qui n’a pas encore été officiellement confirmée.

Après la page Kooora Tunisie, c’était au tour de la page fan de Samir El Wefi, l’animateur de la chaine de télé Hannibal TV et «journaliste» au quotidien papier arabophone Assarih. Les facebookeurs ont remonté la Timeline de sa page jusqu’à décembre 2010. Ils y ont trouvé un statut où il s’insurge contre les manifestations qui «ont pour but de laisser la Tunisie en ruine, au nom de la liberté d’expression».

Un mois avant, c’est un autre statut très mauve que l’animateur de la chaine a publié sur sa page facebook : «En ce 23ème anniversaire du changement (du 7 novembre, date d’ascension de Ben Ali au pouvoir, ndlr), des réussites qui continuent et encore plus de défis à relever».

Et pourtant, c’est un autre Samir qu’on voit aujourd’hui dans ses statuts facebook et ses émissions télé. Un Samir qui défend bec et ongle le gouvernement «révolutionnaire» majoritairement islamiste. Au point de jeter des fleurs aux membres d’Ennahdha et de saluer leur grand sacrifice dans les prisons pendant les années Ben Ali.

La Timeline de facebook a donc eu le mérite de lever le voile sur les archives des pages fans ‘révolutionnaires’, mettant à nu les retournements de veste des anciens propagandistes du régime, devenus par miracle des défenseurs des valeurs de la révolution et/ou de l’islam. A l’instar de ce profil facebook d’une certaine Abir qui a choisi comme photo de profil un avatar appelant à l’adoption de la Charia islamique dans la constitution comme source de législation.

Et pourtant, cette défenderesse des valeurs de l’Islam a écrit le 13 janvier 2010 à 19h26, soit à la fin du dernier discours de Ben Ali où il dit ‘’Ghaltouni’’ (ils m’ont induit en erreur), un statut où elle déclare son soutien à Ben Ali en écrivant «bravoo ♥ Ben Ali ♥».

Malheureusement et contrairement aux pages fan, l’activation de la Timeline pour les profils facebook reste pour le moment optionnelle. Mais une fois activée, on ne peut plus faire machine arrière.

Bref, force est de constater que là où le gouvernement fait ratage, facebook réussit à soulever un coin de secret sur ceux qui ont mangé dans les mains de Zaba et qui sont actuellement en train de lui mordre les doigts.

Welid Naffati

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top