L'actuTHD

Un jeune ingénieur de l’INSAT présente sa solution de réalité augmentée pour les marques en Tunisie

Un jeune ingénieur de l’INSAT présente sa solution de réalité augmentée pour les marques en Tunisie

Et si vous testiez votre produit avant même de l’acheter et ce, directement sur le catalogue ? C’est un peu l’idée de Amir Ben Hsouna, jeune ingénieur fraichement diplômé de l’Institut national des sciences appliquées et de technologie (Insat) comme ingénieur réseau et télécommunication (option Multimédia). C’était d’ailleurs le sujet de son Projet de Fin d’Etudes (PFE).

Un jeune ingénieur de l’INSAT présente sa solution de réalité augmentée pour les marques en TunisieEt si vous testiez votre produit avant même de l’acheter et ce, directement sur le catalogue ? C’est un peu l’idée de Amir Ben Hsouna, jeune ingénieur fraichement diplômé de l’Institut national des sciences appliquées et de technologie (Insat) comme ingénieur réseau et télécommunication (option Multimédia). C’était d’ailleurs le sujet de son Projet de Fin d’Etudes (PFE). 

«J’ai vu qu’en Tunisie y avait un grand potentiel pour ce genre d’idée. J’y ai pensé quand des ingénieurs suisses sont venus nous faire des travaux pratiques sur cette technique. Certes, je n’invente pas la roue comme on dit, puisque cette technique existe déjà à l’étranger. Mais je trouve bizarre que ceci n’est pas encore exploité en Tunisie», s’étonne Amir Ben Hsouna.

Son projet consiste à faire passer son Smartphone devant le catalogue (cliquez ici pour voir la vidéo). L’application reconnaitra via l’Appareil Photo Numérique (APN) ce dit catalogue et à la page où il y a, par exemple, le plan d’une maison à louer, l’application l’affichera en 3D, comme si la maquette était sur le papier en réel.

L'application de réalité augmentée développée par Amir Ben Hsouna

L’application de réalité augmentée développée par Amir Ben Hsouna 

«Imaginons que nous avons une voiture dans un catalogue d’un concessionnaire auto. Le propriétaire d’un téléphone pourra activer l’application qui affichera alors la voiture en 3D sur l’écran du Smartphone», explique ce jeune ingénieur. «Le client pourra changer la couleur et même faire un tour à l’intérieur de la voiture sur son smartphone comme si la voiture était posée devant lui». 

La technique utilisée se base en effet sur les modélisations 3D que le designer de la marque envoi au développeur. Ce dernier les programmera alors dans cette application de réalité augmentée à partir des modèles 3D. «Vous imaginez le potentiel d’une telle solution pour une marque de peinture, par exemple ? Le client pourra, chez lui, choisir les tons de couleurs pour son salon avant de passer sa commande depuis son Smartphone», s’enthousiaste-t-il. «Une marque de décoration d’intérieur pourra même l’exploiter pour choisir ses meubles selon la luminosité du salon, par exemple, ou encore les rideaux. Ikea l’a déjà exploité. Alors pourquoi pas nous ?»

Amir Ben Hsouna

Amir Ben Hsouna

Pour Amir Ben Hsouna, la réalité augmentée peut donner un souffle nouveau au marketing en Tunisie. Il nous présente, ainsi, une des utilisations ingénieuses de cette technologie déjà exploitée par National Geographic Channel pour son autopromotion. Dans un centre commercial, un écran géant a été installé avec une Caméra au dessus. Quand des personnes se mettent devant, juste au dessus d’un repère visuel collé au sol, l’application de réalité augmentée rajoute alors une animation 3D : Des orages, des Dinosaures qui courent dans tous les sens, un Astronaute qui passe à coté pour dire bonjour ou encore des Léopards qui se laisse amadouer virtuellement. C’est dire les possibilités que les marques peuvent exploiter, même dans la rue, pour toucher au plus grand nombre de clients. 

La réalité augmentée utilisée par Nat Geo Channel dans un centre commercial

La réalité augmentée utilisée par Nat Geo Channel dans un centre commercial

Mais au fait, combien coûterait une telle solution ? «Ça peut aller jusqu’à 10 mille dinars, voire même plus. Car tout dépendra du type de l’animation», explique Amir Ben Hsouna. «Si le client n’a pas les animations 3D, le budget sera forcément plus lourd puisqu’il faudra en créer selon le cahier des charges du client». Et combien faut-il du temps pour le développement ? «Si le travail graphique est déjà prêt, c’est à dire créée par l’entreprise elle même ou achetée d’Internet, il faudra environ un mois pour l’intégrer dans l’application».

La réalité augmentée utilisée par Ikéa

La réalité augmentée utilisée par Ikea

Mais cette solution est-elle fonctionnelle sur tout type de Smartphone ? «Ceux équipés d’iOS et d’Android oui. Encore faut-il qu’ils aient une bonne performance matérielle. Car le résultat risque d’être détérioré sur certains Smartphones entrée-de-gamme. Mais pour le Windows Phone, malheureusement ça ne fonctionne pas puisque ce OS mobile n’a pas de plateforme qui supporte la réalité augmentée», rétorque Amir Ben Hsouna.

Ce jeune de 25 ans originaire de Chebba, gouvernorat de Mehdeya, compte bien exploiter cette petite maitrise de l’outil Smartphone dans l’univers Multimédia pour s’attaquer à un domaine plus difficile pour sa Thèse : La préservation numérique du patrimoine culturel en Tunisie.

Welid Naffati

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top