L'actuTHD

Un partenariat public-privé pour la promotion de la culture tunisienne grâce au Smartphone

Un partenariat public privé pour la promotion de la culture tunisienne grâce au Smartphone

Orange Tunisie en partenariat avec le ministère de la culture a organisé mardi 17 juin au Bardo, une conférence de presse pour le lancement du guide de visite numérique du musée de Bardo. La cérémonie du lancement était marquée par la présence du ministre de la Culture, Mourad Sakli, la représentante de la ministre du Tourisme, Afraâ Jouini, et Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture en France et directrice exécutive en charge de la RSE, des évènements, des partenariats, et de la solidarité du groupe Orange. On notera également la présence de plusieurs ambassadeurs étrangers.

Un partenariat public privé pour la promotion de la culture tunisienne grâce au SmartphoneOrange Tunisie en partenariat avec le ministère de la culture a organisé mardi 17 juin au Bardo, une conférence de presse pour le lancement du guide de visite numérique du musée de Bardo. La cérémonie du lancement était marquée par la présence du ministre de la Culture, Mourad Sakli, la représentante de la ministre du Tourisme, Afraâ Jouini, et Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture en France et directrice exécutive en charge de la RSE, des évènements, des partenariats, et de la solidarité du groupe Orange. On notera également la présence de plusieurs ambassadeurs étrangers.

Lors de son allocution, le ministre de la Culture a ouvert la session en insistant sur l’importance de la valorisation du patrimoine national. «Repenser le musée de demain grâce à l’apport de la technologie serait une opportunité à saisir», a-t-il déclaré. Quant à la représentante du ministère de Tourisme, elle a rappelé le lien intime reliant la m-Culture et le m-Tourisme (M pour dire technologie mobile). D’ailleurs, elle n’a pas raté l’occasion pour lancer un appel aux opérateurs et aux créateurs de contenu pour contribuer à la valorisation de la Tunisie en tant qu’une destination touristique digne du respect.

Le Directeur Général d’Orange Tunisie, Didier Charvet, s’est focalisé, quant à lui, sur l’apport technologique du groupe Orange au service de la culture : «Notre savoir-faire technologique associé à la richesse des contenus livrés par l’institut national de patrimoine ont donné ce résultat dont nous sommes vraiment fiers».

Christine Albanel est revenue, pour sa part, sur les expériences du Groupe Orange avec les instituts culturels et musées français. «Notre mission est d’apporter de la valeur aux domaines qu’on touche. La culture est l’une de nos priorités stratégiques. La médiation et l’enrichissement de l’expérience du visiteur seront d’un grand intérêt pour promouvoir la culture numérique», a-t-elle affirmé.

Christine Albanel avec le ministre de la Culture

Christine Albanel avec le ministre de la Culture

Le guide de la visite numérique est une application mobile disponible dans les trois langues : l’arabe, le français et l’anglais. Elle est téléchargeable depuis le store local d’orange, ou le google play. Une version sur iPhone sera disponible prochainement selon l’équipe Orange Tunisie.

L’application développée par les équipes d’Orange Developer Center, est attirante par son écran d’accueil, imaginée sous la forme d’un tableau de mosaïque, où les six options sont disproportionnellement dispersées sur l’écran. L’application se propose ainsi de cartographier le parcours du visiteur, en transformant la simple visite du musée vers une véritable expérience culturelle et personnelle.

Trois parcours sont offerts. -Le parcours «Mosaïque», rassemblant 12 éléments de visite et qui dure 45 minutes. Il s’agit d’un circuit tout public présentant les pièces maîtresses du musée. Le parcours «Découverte», où en une heure le visiteur fait le tour de 12 éléments historiques. Ce circuit plus spécifique est conçu pour mettre en valeur la collection des mosaïques romaines. Le troisième parcours est le parcours enfant qui se limite à 9 éléments pour seulement 35 minutes.

Il est clair ainsi que les enfants étaient une cible claire de l’application. Des jeux interactifs sont conçus dans la même application. L’objectif serait ainsi de rendre la visite plus amusante en accomplissant ces objectifs éducatifs.

Ce qui est nouveau aussi pour cette application, c’est surtout l’intégration de la technologie NFC. Il s’agit d’une technologie permettant l’échange de données à une distance de quelques centimètres. En posant le téléphone sur un tag ou un autre terminal NFC, la technologie permet à l’utilisateur d’accéder en un simple geste à une multitude de services. Une des applications courantes de cette technologie, est de payer dans les magasins, valider des titres de transport, déclencher un appel ou envoyer une photo.

L'application d'Orange du musée du Bardo

Pour le cas de l’application mobile du musée de Bardo, 26 oeuvres clés du musée, sont équipées de ces tags pour offrir le contenu voulu par le visiteur. Une approche interactive et orientée utilisateur qui réussit à compléter l’expérience-utilisateur du visiteur. Des commentaires audio des conservateurs, des diaporamas, et une mise en perspective historique et géographique des œuvres illustrent l’apport de la médiation sur la visite du musée.

Il s’agit donc d’une application pour outiller le tourisme culturel, tirer profit de l’avantage de sa médiation et rendre plus humain et personnel l’expérience du visiteur du musée. Ainsi et grâce à ce partenariat public-privé, entre le musée, l’Institut National de Patrimoine, l’agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle, le musée du Bardo se classe maintenant au rang des institutions culturelles modernes et digitales d’envergure internationale. 60 terminaux mobiles Samsung Galaxy Note 2 ont été mis au service du musée. Une action qui peut être une solution à la faible pénétration des smartphones en Tunisie qui ne dépasse pas les 30%. 

L’application mobile du musée de Bardo, mise en ligne par Orange Tunisie, semble être le fleuron des applications mobiles tunisiennes pour la culture et le tourisme. L’initiative est donc à saluer sauf les quelques améliorations qui pourraient lui être apportées. L’application est en effet très volumineuse. Sa taille est 6 ou 7 fois plus grande que la moyenne de la taille des applications mobiles sur les stores. Une approche de personnalisation poussée de l’application pour ceux qui désirent planifier davantage leur visite devrait être donc repensée. 

Un autre aspect semble être ignoré par l’opération c’est d’intégrer des réseaux sociaux pour bénéficier de leur viralité. Chose qui est primordiale pour faire connaître nos musées et notre patrimoine au monde grâce au Net et, par la même occasion réconcilier le Tunisien avec la culture. Une pierre, deux coups.

Mohamed Ali Souissi

A lire également :

Stratégie e-Gov et économie numérique en Tunisie : ça rame encore

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top