L'actuTHD

Une artiste Tuniso-Belge illuminera les monuments parisiens grâce aux Smartphones

Une artiste Tuniso-Belge illuminera les monuments parisiens grâce aux Smartphones

Elle va faire vibrer la tour Eiffel, l’Arc de triomphe et une dizaine d’autres monuments emblématiques à Paris, décembre prochain, à l’occasion du sommet mondial du climat organisé par l’ONU. C’est Naziha Mestaoui qui se chargera de ça. Naziha Mestaoui est une architecte et artiste Tuniso-belge qui se démarque par son approche artistique fortement inspirée de la puissance de l’outil technologique.

Une artiste Tuniso-Belge illuminera les monuments parisiens grâce aux SmartphonesElle va faire vibrer la tour Eiffel, l’Arc de triomphe et une dizaine d’autres monuments emblématiques à Paris, décembre prochain, à l’occasion du sommet mondial du climat organisé par l’ONU. C’est Naziha Mestaoui qui se chargera de ça. Naziha Mestaoui est une architecte et artiste Tuniso-belge qui se démarque par son approche artistique fortement inspirée de la puissance de l’outil technologique.

«One Beat One Tree» est le nom qu’elle a choisi pour son projet. Une application mobile permet de faire pousser un arbre virtuel au rythme cardiaque de l’utilisateur. Et ce sont ces arbres qui seront projetés sur les monuments parisiens avec le nom de l’utilisateur en question.

Grâce à cette installation numérique et interactive, les monuments historiques de la ville de Paris se recouvriront d’une forêt virtuelle. Le projet ne s’arrête pas là, car pour chaque arbre virtuel, un vrai arbre sera implanté quelque part en Asie, en Afrique en Amérique du Sud, dans le cadre d’un grand projet de reforestation soutenu par des mécénats privés. 

Naziha Mestaoui

Naziha Mestaoui 

Après 3 ans déjà, 14 000 arbres ont été replantés sur 4 continents à la suite des expositions de Naziha Mestaoui en France (la Gaité Lyrique, à Roland Garros, au LH Forum), au Brésil à la conférence Rio+20 et à la TechFest en Inde.

L’objectif maintenant est de replanter réellement 4 millions d’arbres grâce à ce projet citoyen où se conjuguent l’art et la technologie, le virtuel et le réel, où notre artiste permet aux gens de prendre la parole sur un sujet assez controverse comme celui de la crise du climat.

Naziha Mestaoui a suivi ses études d’architecture à Bruxelles, Belgique. Et c’est depuis son début de carrière qu’elle s’est intéressée à l’intégration des nouvelles technologies à l’architecture et l’urbanisme. Dès 1999, elle s’amusait à concevoir ses sites web personnels Flash. Elle a appris à programmer, à s’outiller des technologies multimédia et la vision par ordinateur pour accomplir ses créations artistiques.

Elle a inventé le VideoMapping. Une technologie multimédia permettant de transformer un espace physique en un environnement animé ou interactif. Son projet Electronic Shadow lui a permis d’exposer dans les musées les plus reconnus du monde. Du musée de l’art moderne de New York, au centre Georges Pompidou à paris en passant par le musée de la photographie à Tokyo, Seville, Sao paolo et même à Shangai. 

Elle a été honorée à plusieurs reprises aux grands concours d’innovation artistique et technologique. En Décembre 2004, Naziha Mestaoui a reçu le grand prix du Media Art Festival au Japon.

L’artiste Tuniso-belge vit aujourd’hui à Paris et lance le 27 mai prochain une campagne de crowdfunding (relever des fonds grâce aux Internautes) sur Kickstarter.com (la plus grande plateforme de crowdfunding dans le monde). Ce site s’ouvre d’ailleurs pour la première fois en France et il a choisi pour son lancement, justement, la mise en avant du projet de Naziha Mestaoui pour lui ramener des fonds.

Simulation de l'application et de sa projection sur la tour Eiffel

Simulation de l’application et de sa projection sur la tour Eiffel

Elle n’arrête pas de viser haut et de travailler dur pour que ses créations voient le jour. «Avant la sélection de mon projet pour être exposé au sommet du climat à Paris en décembre 2015, je suis passé par beaucoup de difficultés pour faire connaître mon travail», se rappelle-t-elle. «J’en ai fait des dossiers de candidature et des entretiens pour arriver déjà à exposer à l’événement Rio+20 en 2012 comme une première étape». 

Ce projet qui sera exposé en Décembre prochain à Paris (One beat One Tree) est la consécration de tout son travail et son militantisme. Elle espère exposer au plus grands évènements internationaux qui s’intéressent à la question de l’environnement. 

Après la conférence du climat, Naziha compte tourner partout dans le monde pour métamorphoser en forêt les pays et les capitales du monde au service de sa cause environnementale. Espérons qu’on la verra un jour exposer à Djerba, la ville natale de son père.

Marwen Dhemaied

 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top