L'actuTHD

Une guerre à couteaux tirés chez Tunisie Telecom

«Nous n’avons plus rien à perdre. Si on se tait maintenant, on ne risque même pas nos emplois, on risque carrément nos vies», nous déclare sur un ton grave une salariée de Tunisie Telecom. Elle a voulu apporter son témoignage sur ce qui se passe à l’intérieur de l’entreprise. Sous couvert d’anonymat, elle nous apprend que c’est la guerre déclarée entre la direction et les employés de l’opérateur historique.

«Le problème dépasse le montant élevé des salaires de plusieurs contractuels au sein de la direction. C’est la raison de leur présence dans la société qu’on tente de dénoncer au grand public. Beaucoup d’entre eux sont là juste pour être les serviteurs de Belhassen Trabelsi. D’autres sont des agents du ministère de l’Intérieur. Ces sbires de Ben Ali étaient chargés des tâches de basse besogne comme les écoutes téléphoniques, la surveillance des activistes et la censure».

Dans une note interne, dont nous avons reçu une copie, le syndicat PTT urge ses troupes à interdire l’accès à ces ‘directeurs contractuels’ soupçonnés d’être impliqués dans des affaires de vols et de détournements d’argent des caisses de Tunisie Telecom pour le compte de la famille du président déchu. «Pour qu’il n’y ait pas destruction de documents suspects, nous vous demandons de vous organiser en comités de garde dès lundi 14 janvier», lit-on sur cette note interne.

D’après BusinessNews, l’actionnaire émirati de Tunisie Telecom aurait envoyé une délégation à Tunis pour contester ce lundi 14 février le licenciement des 62 contractuels à “gros salaires” que les autorités tunisiennes, la direction de TT et le syndicat des PTT ont validé le 9 février dernier.

Mais ceci risque-t-il de nous causer un incident diplomatique avec les Emirats Arabes Unis ? «Je ne pense pas», répond un haut cadre travaillant dans la direction de Tunisie Telecom. «Il faut savoir qu’EIT a beaucoup perdu depuis qu’elle est entrée dans le capital de Tunisie Telecom : justement à cause des dérives financières des serviteurs de Belhassen Trabelsi. Leur départ ne fera que du bien pour EIT et pour tout le pays. Toutes ces dépenses inutiles ne seront-elles pas plus utiles pour des régions défavorisées comme Sidi Bouzid et Kasserine ?»

Par ailleurs, le syndicat des PTT est actuellement en pourparlers avec les salariés de l’entreprise pour décider de la date de la journée de don national. Les employés feront un don de leur journée de salaire soit à l’Etat soit à une association à but non lucratif afin d’aider les familles pauvres à l’intérieur du pays.

Welid Naffati

Laissez votre commentaire sur le forum

A lire également :

Tunisie Telecom se révolte et appelle au départ “des Trabelsi de Telecom

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top