L'actuTHD

Vente de smartphones en Afrique : Oppo et Huawei en tête dans les zones rurales

Le marché africain de la téléphonie mobile a enregistré, au cours du troisième trimestre de l’année 2018, une régression de 2,1%, selon les derniers chiffres annoncés par International Data Corporation (IDC).

Le dernier rapport trimestriel de suivi de la téléphonie mobile en Afrique publié par le cabinet international de conseil et de recherche en technologie indique que les expéditions globales pour le troisième trimestre de l’année en cours sont évaluées à 52,6 millions d’unités, accusant une baisse de 2,7% des expéditions des téléphones fonctionnels et de 1,3% des expéditions des smartphones.

Le même rapport indique que les marques de téléphones Tecno, Infinix et Itel ont dominé le marché des téléphones polyvalents, au troisième trimestre de 2018, avec une part unitaire combinée de 58,2% suivis par Nokia avec 11,7% des parts. Transsion, Samsung et Huawei ont dominé le marché des smartphones avec des parts respectives de 34,9%, 21,7% et 10,2%. Toutefois, en valeur, Samsung a dominé le marché des smartphones avec une part de marché de 37,2%, suivi par Transsion (21,0%) et Huawei (13,0%).

Les trois principaux marchés du continent ont connu des tendances haussières et baissières. Le Nigeria a enregistré une forte baisse de 11,6% de ses ventes de téléphones mobiles, tandis que l’Afrique du Sud et le Kenya ont enregistré une croissance respective de 8,5% et 7,9% pour le troisième trimestre 2018.

Le recul qu’a connu le Nigeria s’explique, selon George Mbuthia, analyste de recherche à IDC, par le ralentissement des dépenses publiques, la guerre en cours dans les régions au nord du pays et l’incertitude du marché qui a précédé les élections.

“En Afrique du Sud, la croissance du marché a été stimulée par la pénétration des appareils bas de gamme de marques telles que Mobicel, Mint et Nokia. En contre partie, le lancement de smartphones d’entrée de gamme a contribué à la croissance au Kenya, malgré la hausse des taxes et du prix de l’essence qui pèse lourd sur les revenus du pays”, toujours selon M. Mbuthia.

Selon le même rapport, les citoyens africains, en particulier dans les zones rurales, sont de plus en plus attirés par les offres de smartphones de marques chinoises telles que Xiaomi, Oppo et Huawei, qui ciblent activement les consommateurs en quête des appareils mobiles à bas prix. “Les marques chinoises de téléphonie mobile ne cessent d’accentuer leurs efforts à la recherche de nouvelles opportunités de croissance sur le marché africain en tenant compte de la diversité des prix et des besoins en fonctionnalités des consommateurs locaux. Huawei, à titre d’exemple, a développé ses efforts de marketing ciblant les citoyens africains et a augmenté son budget de distribution sur le continent”, a déclaré Ramazan Yavuz, responsable de la recherche chez IDC.

IDC s’attend à ce que le marché global de la téléphonie mobile en Afrique atteigne 58 millions d’unités au quatrième trimestre 2018, sous l’impulsion de la saison des fêtes et des événements grand public en ligne tels que le Black Friday. L’introduction des smartphones plus abordables sur le marché africain contribuera à faire progresser ce secteur au cours des prochains trimestres, tandis que la part des téléphones de remplacement diminuera progressivement à mesure que la transition vers les smartphones s’accélérera.

Zeyneb Dridi

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Nous Contacter :


Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Contact: contact[at]thd.tn

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top