L'actuTHD

VoIP et degroupage en Tunisie : On avance en reculant ?

INTT  
Lors de la journée d’études sur le thème de la VoIP à la Technopole el Ghazala le samedi 16 mai dernier, Moez Chakroune  de l’Instance Nationale des Télécommunications de Tunisie (INTT) a fait une présentation analytique du haut débit en Tunisie et son aptitude à accueillir la VoIP. En se basant sur les chiffres de l’ARCEP, le régulateur français des télécoms, homologue à l’INTT, M. Chakroune à mis en relief l’importance de la concurrence dans la prospérité de la téléphonie sur IP notamment grâce à l’ouverture de la boucle locale de France Telecom à la concurrence (dégroupage partiel ou total) ainsi que la vente en gros (wholesale).

Un modèle que va suivre la Tunisie. En effet, l’opérateur historique serait arrivé à une étape avancée des préparatifs pour l’ouverture de sa boucle locale à la concurrence. Toutefois et à l’inverse de la France, nos 5 fournisseurs d’accès internet n’auront pas le droit au dégroupage. Qui va en bénéficier alors ? Le nouvel opérateur qui va faire son entrée l’année prochaine en Tunisie nous dit-on !

Pourtant, dans le mémorandum d’information préliminaire on lit bien que le nouvel opérateur aura une licence technologiquement neutre et ouverte en termes de services et de choix d’infrastructures (fibre optique, ADSL, Wimax, CDMA). De plus, il aura la possibilité de commercialiser des services téléphoniques nationaux et internationaux (y compris la téléphonie sur IP), services d’accès à l’Internet, services de transmission de données, services de transport de signaux dans le respect de la réglementation applicable en la matière et les services en gros (wholesale), y compris sans être restrictif, la location de capacité et la vente en gros de trafic.

Donc, devrions-nous comprendre que le nouvel opérateur sera un sous revendeur wholesale de Tunisie Telecom ?

A propos de la VoIP, la Tunisie a fait son choix du standard qui sera utilisé. Ainsi, les opérateurs licenciés pour la VoIP (à savoir Tunisie Telecom, éventuellement Divona Telecom et le nouvel opérateur) s’engageront à utiliser le H.323 et SIP (Session Initiation Protocol) !

Reprenons le cas de la France et de France Telecom en particulier (qui a été citée comme repère lors de la présentation de l’INTT). Il faudrait savoir qu’en 2008, FT a prit la décision de migrer progressivement ses offres VoIP du H.323 au SIP. Pourquoi ? Parce que le SIP est un protocole ouvert et supporté par de nombreux programmes et périphériques. Le gros avantage de la technologie, c’est qu’elle est ouverte. Beaucoup de téléphones compatibles avec le Wi-Fi (Nokia, Windows Mobile, etc.) supportent le SIP. Il est donc possible d’utiliser un téléphone mobile classique pour téléphoner gratuitement en Wi-Fi en utilisant le réseau VoIP de son opérateur. De plus, des programmes permettent de téléphoner gratuitement depuis un ordinateur connecté à Internet.

Alors pourquoi engager les opérateurs tunisiens à utiliser le H.323 ?

Durant la même journée, Tunisie Telecom a fait quelques présentations sur les aménagements effectués sur leur réseau pour bien accueillir la VoIP. D’emblée, nous apprenons que la capacité de la bande passante internationale a été augmentée à 15 Gb/s. Pourtant, il n’y a eu aucune annonce officielle de la part de l’opérateur historique sur cette modification ! Par ailleurs, TT informe que cette capacité sera augmentée pour très bientôt à 20 Gb/s. Quoi qu’il en soit, on ne peut que sen réjouir !

Laissez votre commentaire sur le forum

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top