L'actuTHD

#Winou_eddwe : Les internautes tunisiens se mobilisent face à la pénurie de médicaments

La liste des médicaments en rupture de stock à la Pharmacie centrale de Tunisie ne cesse de s’allonger. Plusieurs médicaments et traitements de maladies chroniques ainsi que leurs génériques sont introuvables, selon des sources concordantes. Les délais de réapprovisionnement demeurent, hélas, indéterminés !

Face à ce vent de panique qui règne sur la Tunisie depuis quelques mois et la situation qui ne semble guère s’améliorer en l’absence de mesures officielles sérieuses, un groupe d’internautes a pris l’initiative de lancer une page Facebook baptisée #Winou_eddwe (Où sont les médicaments?). L’objectif est d’alerter en cas de rupture d’un médicament et de s’entraider afin d’approvisionner les demandeurs en détresse.

Dans un post publié, mercredi, l’activiste Lina ben Mhenni – à l’origine de l’initiative – a souligné que la page est “un moyen d’échanges” qui tend à permettre à ses membres d’entrer en contact pour demander de l’aide, se renseigner ou répondre à une requête urgente.

Contacté par THD.tn, Lina ben Mhenni a signalé que la pénurie de certains médicaments date de l’été 2017. “Avant la page #Winou_eddewe, j’ai créé un groupe privé sur Facebook, “Médicaments pour tous”, avec l’idée de fournir à certaines personnes des médicaments introuvables en Tunisie ou en rupture de stock. La situation a ensuite empiré, notamment en avril. J’ai donc décidé de convertir le groupe en une page Facebook ouverte au public afin de faciliter l’échange”, a-t-elle indiqué.

Interrogée sur le traitement des demandes, Lina a précisé qu’avant toute démarche les administrateurs de la page procèdent à la vérification en demandant l’ordonnance et en se renseignant sur la disponibilité du médicament demandé.

“Nous comptons une médecin parmi nous ainsi que des pharmaciens qui nous appuient dans le traitement des demandes que nous recevons. une fois la vérification terminée, nous lançons les recherches soit en publiant une annonce ou en contactant des gens que nous connaissons à l’étranger, pour les cas d’urgence en particulier. Les médicaments nous sont envoyés par avion ou par voie postale et sont distribués aux concernés sans aucune contrepartie”, a-t-elle affirmé.

“Nous ne vendons pas les médicaments et ceux qui nous les envoient ne demandent guère à être remboursés”, a-t-elle assuré soulignant que cette initiative est avant tout une action de solidarité des plus humaines entre citoyens tunisiens.

Lina a ajouté, dans ce même contexte, que le groupe d’initiateurs envisagent également d’organiser des actions afin de pousser les autorités à agir. En effet, le ministère de la Santé publique semble des moins préoccupés en dépit des signaux forts alarmants. Dans une déclaration sur les ondes de Mosaïque FM datant du 26 juillet, le ministre de la Santé, incorrigible optimiste, a considéré que “la pénurie des médicaments est exagérée”. Dans une apparition médiatique précédente, Imed Hammami avait, également, appelé les citoyens à “continuer à chercher” au cas où ils n’arriveraient pas à trouver leurs médicaments. #Winou_eddwe M. le ministre!

Nadya Jennene

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Nous Contacter :


Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Contact: contact[at]thd.tn

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top