L'actuTHD

Workshop Sup’Com sur les TIC : La co-régulation est-elle mieux que la régulation ? (1/2)

Workshop Sup’Com sur les TIC : La co-régulation est-elle mieux que la régulation ? (1/2)

L’Ecole Supérieure des Communications de Tunis, Sup’Com, a organisé mercredi 8 octobre un workshop dédié au positionnement et au développement de la régulation au service des TIC. Le workshop s’inscrit dans le cadre du projet ClusMed, un projet débuté depuis janvier 2014 et qui vise à mettre en œuvre la recherche coopérative dans le secteur des TIC, entre les pays de l’Union Européenne (UE) et les pays méditerranéens et ce…

Workshop Sup’Com sur les TIC : La co-régulation est-elle mieux que la régulation ? (1/2)L’Ecole Supérieure des Communications de Tunis, Sup’Com, a organisé mercredi 8 octobre un workshop dédié au positionnement et au développement de la régulation au service des TIC. 

Le workshop s’inscrit dans le cadre du projet ClusMed, un projet débuté depuis janvier 2014 et qui vise à mettre en œuvre la recherche coopérative dans le secteur des TIC, entre les pays de l’Union Européenne (UE) et les pays méditerranéens et ce, à travers l’identification, l’analyse et l’évaluation comparative des réglementations nationales sur les TIC à l’appui des challenges sociétaux.

Des représentants des différents ministères, des représentants des trois opérateurs ainsi que des représentants de la STEG et la SONEDE ont été présents pour mettre l’accent sur le rôle de la réglementation en tant que facilitateur de développement dans le secteur des TIC au profit de différents secteurs tels que la santé, l’énergie, le transport, la sécurité, l’environnement, l’agriculture, l’éducation, le travail, etc.

Représenté par Ilyes Ben Farhat, le ministère de l’Intérieur a évoqué le projet de l’identification numérique et les passeports biométriques qu’il juge nécessaire de finaliser le plutôt possible. Quant au ministère de la Santé son principal projet était l’informatisation des dossiers médicaux. Un projet qui, selon son représentant, devient une nécessité très urgente et cruciale.

Le ministère des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à pour sa part parlé des universités virtuelles comme une solution pour améliorer la qualité de l’enseignement et réduire le taux du chômage.

Workshop Sup’Com sur les TIC : La co-régulation est-elle mieux que la régulation ? (1/2) 

Radhoue Dakhli, représentant de la STEG dans cet événement, qui a mis le point sur les tests de faisabilité techniques conduits à la STEG pour tirer profit de  l’intelligence artificielle des réseaux et leurs apports sur les réseaux électriques intelligents (Smart Grid).

Ce qu’on retiendra de tous ces projets, c’est qu’ils ont tous un dénominateur commun : Pas ou très peu de suivi ainsi qu’un manque de prise d’initiatives. Mais il y a également un autre composant qui est manquant : la régulation. Ce point semble être ignoré ou pris à la légère dans tous ces projets. Si certains n’y voient pas une urgence, d’autres sont plus craintifs et voient en cet attrait une volonté de reprise en main d’un projet sur lequel la Tunisie n’a jamais porté une vraie réflexion. En effet le caractère évolutif des technologies d’information et de communication laisse les textes règlementaires toujours en retard de phase. 

«Il restera toujours difficile de confier la tâche de régulation à l’Etat. Le secteur privé et la société civile ont toujours leur mot à dire», a commenté pour sa part Adel Ghezal, directeur du laboratoire Green & Smart Technologies à Sup’Com. Il préconise doncà ce qu’il y ait le principe de co-régulation. C’est à dire que des instances pluralistes composés du public, le privé ainsi que la société civile mèneront des débats continus sur la question de régulation dans l’ambition de trouver le plan idoine qui répond aux attentes de tout le monde. A suivre.

Sabrine Ben Masseoud avec Marwen Dhemaied

A lire également :

Workshop Sup’Com sur les TIC : La co-régulation est-elle mieux que la régulation ? (2/2)

Sans un partenariat Public-privé, on ne pourra pas parler de Recherche et développement en Tunisie

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top