L'actuTHD

Youth Entrepreneurs Program: l’IACE tend la main aux jeunes de Gabès

En Tunisie le taux de chômage établi au deuxième trimestre de l’année 2019 était de 15,3%. En d’autres termes, sur une population active (15 ans et plus) estimée à près de quatre millions de personnes au deuxième trimestre de l’année en cours, près de 634 mille sont sans emploi, selon les chiffres communiqués par l’Institut national de la Statistique (INS).

Ce taux, bien qu’élevé, s’est tout de même stabilisé au premier semestre de l’année en cours. Plusieurs initiatives étatiques et privées ont, en effet, contribué à réduire le taux de chômage de la population active.

Pour appuyer davantage les efforts déployés pour lutter contre ce phénomène social, l’Institut arabe des chefs d’entreprises (IACE) a lancé une initiative dédiée à l’entreprenariat des jeunes à Gabès (dans le sud-est de la Tunisie) où le chômage touchait en 2014 près 18% de la population active (INS). Cette initiative a été, notons-le, financée par l’entreprise internationale spécialisée dans les produits du tabac, Philip Morris, dans le cadre de sa stratégie RSE.

Pour en parler, nous avons invité, dans ce premier épisode de la troisième saison de Startup Story sur Jawhara FM, le chef du projet Emploi à l’IACE, Lamine Ben Azouz.

Baptisée « Youth Entrepreneurs Program », ce programme d’aide à l’employabilité et à l’amélioration des conditions économiques des jeunes habitants à Gabès et les étudiants inscrits des les établissements universitaires de la région, a été axé autour de plusieurs activités, notamment la formation.

« Les formations ont ciblés trois groupes : les personnes ayant des besoins en soft skills, les porteurs d’idées et les individus ayant une sensibilité pour les métiers de l’informatique », a indiqué Lamine Ben Azzouz.

En plus des formations dispensées, l’IACE et son partenaire Philip Morris ont organisé des coffee talks dans un coworking space de la région autour de plusieurs thématiques, en particulier les spécificités du marché de l’emploi à Gabès, les opportunités disponibles sur ce marché et l’inadéquation entre l’offre et la demande.

Revenant sur les opportunités à Gabès, Lamine Ben Azzouz a noté que la région offrait de beaux projets dans le secteur agricole. Et bien que ces projets soient fortement encouragés par l’Etat, les jeunes n’en avaient forcément connaissance, selon notre invité.

Il a également évoqué les opportunités qu’offrait le secteur du tourisme, notamment après l’ouverture de la nouvelle autoroute.

« L’amélioration des conditions économiques des jeunes ne doit être uniquement incombée à l’Etat. La société civile et le secteur privé ont également des rôles à jouer », a souligné Lamine Ben Azzouz.

Ajoutant que l’initiative de l’IACE peut-être déclinée à d’autres régions de la Tunisie, il a appelé les entreprises à activer leur responsabilité sociétale et appuyer des initiatives similaires.

Des compétences, une connaissance de soi, un emploi

Trouver un emploi à la sortie de l’école peut s’avérer pénible surtout si la recherche est concentrée sur des secteurs qui sont déjà saturés, notamment le secteur public.

Revenant sur cette problématique, Lamine Ben Azzouz a signalé que les jeunes devraient se renseigner davantage sur les secteurs d’activité qui ont le plus besoin de travailleurs avant de s’engager dans une formation ou des études universitaires. L’inadéquation des diplômes obtenus avec les besoins du marché de l’emploi est d’ailleurs l’un des facteurs qui accentuent le taux de chômage, et derrière la fracture sociale.

Notre invité a également appelé les jeunes à considérer la mobilité et la reconversion professionnelle afin de pallier la crise de l’emploi dans certaines régions de la Tunisie.

« Il ne faut pas s’arrêter à ce que l’on peut trouver à Gabès. Sfax, par exemple, dispose d’une zone industrielle très active », a-t-il affirmé soulignant que la recherche d’un emploi commence par une connaissance de soi et de ses compétences.

Pour plus de détails, veuillez écouter l’interview en cliquant ici.

Nadya Jennene 

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top