L'actuTHD

Pour Noomen Fehri, la Tunisie peut devenir une destination Business prisée dans le monde

Pour Noomen Fehri, la Tunisie peut devenir une destination Business prisée dans le monde

Au revoir le ministère des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Bonjour au ministère des TIC et de l’Economie numérique. Vendredi 6 février dernier, une cérémonie de passation a eu lieu entre Tawfik Jelassi et son successeur Noomen Fehri. La cérémonie s’est déroulée au siège historique du ministère des technologies à Rue d’Angleterre au centre ville de Tunis.

Pour Noomen Fehri, la Tunisie peut devenir une destination Business prisée dans le mondeAu revoir le ministère des TIC, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Bonjour au ministère des TIC et de l’Economie numérique. Vendredi 6 février dernier, une cérémonie de passation a eu lieu entre Tawfik Jelassi et son successeur Noomen Fehri. La cérémonie s’est déroulée au siège historique du ministère des technologies à Rue d’Angleterre au centre ville de Tunis.

«Maintenant que vous êtes ministre, je peux vous dire de mon expérience que la clé du succès dans ce travail c’est d’avoir les 3P. C’est à dire la passion, la patience et la prévence», a conseillé le ministre sortant Tawfik Jelassi son homologue Noomen Fehri dans son discours de bienvenu. «Beaucoup de gens ne savent pas comment j’ai atterri comme ministre ici. C’était grâce à un coup de fil de Mehdi Jomaa pendant que j’étais à Paris partant pour une mission à New York. Je ne le connaissais pas. Il m’a demandé si j’ai fait mon service militaire. Je lui ai répondu par non. Il m’a dis ‘Alors c’est le moment de le faire si vous aimez votre pays’. Et effectivement ce travail ministériel était un vrai service militaire. Sur un peu plus d’une année, je n’ai pris que moins de deux jours de vacance. Je travaillais jour et nuit. Et même les dimanches».

Sans cacher ses émotions, M. Jelassi s’est remémoré des moments forts qu’il a vécu à la tête de ce portefeuille ministériel. Notamment sa visite à Borj El Khadhra à l’extrême sud tunisien pour l’inauguration du tout premier réseau 2G/3G et FM dans ce petit village d’une dizaine de familles. 

Tawfik Jelassi à gauche, Noomen Fehri à droite, dans la cérémonie de passation au siège du ministère des TIC et de l'Economie numérique

Tawfik Jelassi à gauche, Noomen Fehri à droite, à la cérémonie de passation au siège du ministère des TIC et de l’Economie numérique

Dans un geste très symbolique, Tawfik Jelassi a passé au nouveau ministre des TIC et de l’Economie numérique un document sur le Plan National de la Stratégie numérique. «Dans ce Plan, il y a 80 projets, leur mise en œuvre et financement. Malheureusement, c’est bloqué depuis quelques mois à cause de la bureaucratie. Nous y avons travaillé très dur. On compte sur vous pour le relancer. C’est l’avenir de la Tunisie dans ce plan stratégique». Le ministre sortant a également passé à son remplaçant un autre document récapitulatif des activités du ministère (budget 2014, budget 2015, bilan du volet social, l’organigramme, etc.).

Tout en remerciant M. Jelassi pour tout le travail qu’il a entrepris dans ce ministère, Noomen Fehri a acquiescé de l’importance du Plan stratégique du numérique pour l’avenir du pays. «Mon but, c’est de rendre la Tunisie une destination prisée pour s’y installer et faire du business», a déclaré M. Fehri pour qui ce but est totalement réalisable grâce aux TIC. «L’avenir, c’est l’économie numérique qui touche à tous les autres secteurs. Ce ministère est devenu transversal et je compte créer une unité de coordination avec les autres ministères». 

Noomen Fehri est un député du parti ‘Afek Tounes’ à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et ex-député de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC). Mais il n’est pas totalement inconnu dans le domaine des TIC puisqu’il était Directeur Général et fondateur d’un cabinet de consulting en technologie basé en Tunisie. Il a une vingtaine d’année d’expérience dans la gestion et le développement des entreprises dans les domaines des TIC, le secteur bancaire et de l’énergie.

Il a participé dans l’élaboration de la stratégie ‘Tunisie Digitale 2018’ en 2013 (meeting de Tabarka) et 2014 (Korba). Il a contribué activement au débat sur la mise à jour du code des télécoms en 2013. Il a également intervenu au forum ICT4B organisé à l’UTICA en 2014 pour partager sa vision sur l’économie numérique

Rappelons que dans une Interview accordée à THD.tn, Tawfik Jelassi a listé les 5 dossiers urgents que son successeur, Noomen Fehri, devra s’en occuper dès sa prise de fonction comme l’appel d’offre pour la 4G et les hotspots Wifi et la réunion du Conseil stratégique du numérique sous la présidence de Habib Essid.

Welid Naffati

A lire également : 

Après un débat houleux sur l’ATI, la Constituante adopte le nouveau code des télécoms

Stratégie e-Gov et économie numérique en Tunisie : ça rame encore

Pourquoi Tunisie Telecom a tenu à raccorder l’extrême sud saharien à la 2G/3G ?

Quels sont les 5 dossiers urgents que laisse Tawfik Jelassi au prochain ministre des TIC ? 2/2

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

Newsletter

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top