L'actuTHD

Quels sont les premiers pas pour bien se positionner sur Google ?

Dans la 1ère partie de cet épisode de DigiClub powered by Topnet (lire notre article), notre invitée, Hosni Krid Gargouri, CEO de Pi2r, a détaillé les vraies questions que chaque entreprise doit se poser pour que son site web soit bien référencé, lui assurant un bon retour sur investissement.

Dans cette deuxième partie, elle va expliquer les étapes à entreprendre si l’entreprise ne possède pas encore de site web.

Selon ses estimation, toute entreprise doit se poser une question ultime avant de développer son site web : Avoir un site web, oui, mais pour quel objectif ?

C’est en répondant à cette question qu’on pourra fixer le type de site à développer (est ce qu’il s’agira d’un site vitrine, un site de e-commerce…).

Une fois le type de site choisi, la seconde étape sera la fixation du cahier des charges fonctionnel.

Généralement, son développement se fait par l’expert en communication digitale, appuyé par l’entreprise cliente.

« L’idéal pour faciliter ce processus c’est que l’entreprise fournisse son argumentaire commercial, la liste des produits ou services qu’elle commercialise, sa vision, ses valeurs… à l’expert en communication digitale, qui développera dans ce sens le cahier des charges fonctionnel », a-t-elle expliqué.

L’objectif serait de développer un site qui, à travers son architecture et son contenu, réponde aux problématiques des clients de l’entreprise. Il leur parlera de leurs problèmes et leur proposera des solutions adéquates (les produits ou services proposées à la vente).

Une fois le cahier des charges fonctionnel mis en place, c’est au tour du cahier des charges technique, et c’est là où le développeur web interviendra.

En collaboration avec un UX designer, il mettra en valeur les objectifs de l’entreprise cliente : qu’est ce que j’aimerai que mon client voit en premier en atterrissant sur mon site, quel type d’appel à l’action vais-je mettre en place…

Avoir un bon site web, est-ce suffisant pour une entreprise ?

« Non. En plus d’un site web, l’entreprise doit appuyer sa présence sur les réseaux sociaux, en fonction de son domaine d’activité. Il est donc conseillé de créer une synchronisation entre le site web et les différents réseaux sociaux. Une fois la charte graphique validée, le site web créé, il faut adopter le même design dans les réseaux sociaux pour avoir plus de crédibilité et appuyer sa notoriété », a ajouté notre invité.

Il y a-t-il d’autres techniques infaillibles de référencement ?

Parmi les autres techniques à ne pas négliger, l’inscription sur Google My Business. Actuellement gratuit (et pourrait ne plus l’être dans l’avenir proche), Google My Business offre une meilleure visibilité à l’entreprise en affichant tous les détails nécessaires aux internautes. Il suffit, pour garantir un bon positionnement, d’ajouter le domaine d’activité dans le titre de la page.

La signature de l’e-mail est également fondamentale. Même si l’on contacte nos fournisseurs et clients à travers un compte gmail ou autre, il est impératif d’avoir une signature contenant le nom de la société, son adresse, son numéro de téléphone, son logo ainsi que des liens vers ses comptes sur les réseaux sociaux et son site web.

Pour plus de détails, vous pouvez écouter ou télécharger l’intégralité de cet épisode de DigiClub, powered by Topnet, sur iTunes ou le soundcloud de THD.tn.

Zeyneb Dridi

A lire également : DigiClub Ep93: Etes-vous sûr d’avoir un bon site Internet ?

Facebook Comments

Plus Populaires

Tunisie Haut Debit, est un site spécialisé dans l'actualité TIC nationale depuis 2007. Thd.tn propose également des services gratuits tels que la mesure du débit et de la qualité de connexion, un comparatif des offres Internet et la mesure de la qualité du signal 2G/3G en Tunisie.

Tunisie Haut Debit SARL
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Rédactrice en Chef : Zeyneb Dridi

Newsletter :

Copyright © 2017 THD - Tunisie Haut Debit. Themetf

To Top